Chargement...

LA CHAMPAGNE

La Champagne s'étend à quelque 150 kilomètres au nord-est de Paris. Elle occupe le bassin d'une mer intérieure disparue à l'ère tertiaire, qui pendant des centaines de millénaires, déposa des couches de sédiments crayeux formant l'essentiel du sous-sol champenois.
Dans ce climat typique du Nord de la France, rien ne predestinait la Champagne à la production de grands vins en raison de sa situation septentrionale. Pourtant, le vignoble champenois acquiert dès le Moyen Âge la réputation d'abriter un grand vignoble grâce à ses vallons et une belle exposition
La Champagne couvre aujourd'hui environ 34 000 hectares, dont les régions de la Montagne de Reims, la Vallée de la Marne et la Côte des Blancs forment le coeur. A une centaine de kilomètres, au sud-est du département de l'Aube, se trouve une région très importante, à laquelle il faut ajouter trois régions plus petites (vallée de la Vesle, vallée de l'Ardre, Côte de Sezanne) pour compléter le vignoble champenois


LE "MIRACLE DE LA BULLE"

Le vin de Champagne était déjà célèbre bien avant de devenir pétillant. A l'époque, c'était un vin rouge peu concentré que nous pourrions comparer à notre rosé actuel. Les bulles sont le résultat d'un accident naturel, d'abord considéré comme un défaut, ensuite recherché et reconstitué par les marchands de vin anglais, puis soigneusement entretenu par les producteurs champenois pour gagner les faveurs des marchés étrangers.
On attribue souvent "l'invention" du Champagne au moine bénédictin Dom Pierre Pérignon, mais il est aujourd'hui impossible de vérifier ce fait historique et surtout peu probable qu'un vin pétillant comme le champagne ait pu avoir un seul véritable inventeur.
En effet, dans cette région au climat froid, la fermentation naturelle était interrompue à l'automne par l'arrivée du froid. Au printemps, avec l'élevation de la température, le vin avait tendance à refermenter. Or, toute fermentation produit du gaz carbonique dont les bulles cherchent à remonter jusqu'à l'air libre. C'est ce gaz qui, emprisonné en bouteilles épaisses et fermées d'un bouchon, produit l'effervescence.
La maitrise de cette seconde fermentation et les nombreux progrès réalisés dans l'élaboration et le conditionnement ont valu au champagne de gagner sa notoriété et d'être le symbole de fête aux quatre coins du monde.


LES CÉPAGES

Parmi les cépages autorisés en Champagne, trois variétés dominantes forgent le caractère de la plupart des vins : le pinot noir, le pinot meunier et le chardonnay. Le pinot noir donne du corps, de la structure et de la longévité à l'assemblage. Le pinot meunier, une variété de pinot très fruitée, fournit souplesse et arômes. Le chardonnay quant à lui, apporte l'élégance et la fraicheur. Beaucoup de vins de Champagne jouent de la complémentarité de ces trois cépages.


105
Fundoviners
955 500 €
Sur 955 500 €

Projet en cours de clôture.

Toutes les actions ont été souscrites


Télécharger le dossier d'investissement


Le Domaine Jeaunaux-Robin, c'est :


LES DOTATIONS EN BOUTEILLES


En investissant dans le projet de Clémence et Cyril Jeaunaux, vous recevrez dès décembre 2023 un fermage en bouteilles de l'un des deux coffrets proposés pour découvrir les vins du domaine.
Vous avez la possibilité de choisir et changer de dotation chaque année lors de la tenue de l'assemblée générale.


Coffret principal «Les cuvées du domaine»

8 bouteilles dont 2 bouteilles de champagne rosé d’une valeur au prix caveau de 330 euros.
Télécharger la fiche détaillée du coffret "Les cuvées du domaine"


VOIR L'AUTRE COFFRET PROPOSÉ

Les investisseurs pourront venir visiter le domaine et les vignes, et récupérer leur dotation lors d'un passage dans la région (30 min de voiture au sud d'Epernay). Enfin, les investisseurs pourront se faire envoyer leur dotation à leur frais (environ 30 euros au tarif 2022).

Pour 6 500,00 € et plus

OPÉRATION

Instrument: Actions ordinaires de SAS
Prix d'une action : 6.500€
Montant de l’augmentation de capital: 955.500€
Durée d’investissement: entre 5 et 15 ans
Montage: investissement en direct
Dotation annuelle : 8 ou 10 bouteilles


RISQUES, FRAIS ET FISCALITÉ

L'investissement dans les titres de sociétés non côtées comporte notamment,
un risque de perte partielle ou totale du capital investi,
un risque d'absence de valorisation des titres,
un risque d'illiquidité (la revente des titres souscrits n'est pas garantie, elle peut être incertaine voire impossible).
Le retour sur investissement dépend notamment de la capacité du vigneron à racheter les titres


Risques spécifiques du projet :

  • risques d'aléas climatiques
  • absence de contrat d'assurance homme-clefs
  • risque d’absence de distribution de dividendes
  • risque de dégradation ou destruction du bien, risque de loyers impayé, risque de changement des règles fiscales ou de droit rural

Les frais

  • commission porteur de projet : 7,5% HT
  • frais annuel de la SAS : 2500€ HT
  • prélèvement prioritaire de 10% sur la plus-value lors du rachat des titres par le viticulteur

Fiscalité

  • Dividende annuel brut prévisionnel pour 2022 de 37,84€; dividende annuel net de flat tax (26,5€) Payable en euros ou en nature (dotation en bouteilles d’une valeur prix caveau comprise entre 330€ et 344€)
  • éligibilité PEA ou PEA PME


SEUIL DE FAISABILITÉ

L'investissement sera réalisé si les investisseurs réunis rassemblent 955 500 € pour souscrire la totalité des 147 actions.
Dans le cas contraire, les investisseurs seront intégralement remboursés. En effet, les fonds de l'augmentation de capital sont déposés sur un compte secestre chez notre partenaire Mangopay.


Mode de paiement : virement ou carte bancaire.

tous les contributeurs ont choisi une contrepartie.

Tags

Bio

LA CHAMPAGNE

La Champagne s'étend à quelque 150 kilomètres au nord-est de Paris. Elle occupe le bassin d'une mer intérieure disparue à l'ère tertiaire, qui pendant des centaines de millénaires, déposa des couches de sédiments crayeux formant l'essentiel du sous-sol champenois.
Dans ce climat typique du Nord de la France, rien ne predestinait la Champagne à la production de grands vins en raison de sa situation septentrionale. Pourtant, le vignoble champenois acquiert dès le Moyen Âge la réputation d'abriter un grand vignoble grâce à ses vallons et une belle exposition
La Champagne couvre aujourd'hui environ 34 000 hectares, dont les régions de la Montagne de Reims, la Vallée de la Marne et la Côte des Blancs forment le coeur. A une centaine de kilomètres, au sud-est du département de l'Aube, se trouve une région très importante, à laquelle il faut ajouter trois régions plus petites (vallée de la Vesle, vallée de l'Ardre, Côte de Sezanne) pour compléter le vignoble champenois


LE "MIRACLE DE LA BULLE"

Le vin de Champagne était déjà célèbre bien avant de devenir pétillant. A l'époque, c'était un vin rouge peu concentré que nous pourrions comparer à notre rosé actuel. Les bulles sont le résultat d'un accident naturel, d'abord considéré comme un défaut, ensuite recherché et reconstitué par les marchands de vin anglais, puis soigneusement entretenu par les producteurs champenois pour gagner les faveurs des marchés étrangers.
On attribue souvent "l'invention" du Champagne au moine bénédictin Dom Pierre Pérignon, mais il est aujourd'hui impossible de vérifier ce fait historique et surtout peu probable qu'un vin pétillant comme le champagne ait pu avoir un seul véritable inventeur.
En effet, dans cette région au climat froid, la fermentation naturelle était interrompue à l'automne par l'arrivée du froid. Au printemps, avec l'élevation de la température, le vin avait tendance à refermenter. Or, toute fermentation produit du gaz carbonique dont les bulles cherchent à remonter jusqu'à l'air libre. C'est ce gaz qui, emprisonné en bouteilles épaisses et fermées d'un bouchon, produit l'effervescence.
La maitrise de cette seconde fermentation et les nombreux progrès réalisés dans l'élaboration et le conditionnement ont valu au champagne de gagner sa notoriété et d'être le symbole de fête aux quatre coins du monde.


LES CÉPAGES

Parmi les cépages autorisés en Champagne, trois variétés dominantes forgent le caractère de la plupart des vins : le pinot noir, le pinot meunier et le chardonnay. Le pinot noir donne du corps, de la structure et de la longévité à l'assemblage. Le pinot meunier, une variété de pinot très fruitée, fournit souplesse et arômes. Le chardonnay quant à lui, apporte l'élégance et la fraicheur. Beaucoup de vins de Champagne jouent de la complémentarité de ces trois cépages.


105
Fundoviners
955 500 €
Sur 955 500 €

Projet en cours de clôture.

Toutes les actions ont été souscrites


Télécharger le dossier d'investissement


Le Domaine Jeaunaux-Robin, c'est :


LES DOTATIONS EN BOUTEILLES


En investissant dans le projet de Clémence et Cyril Jeaunaux, vous recevrez dès décembre 2023 un fermage en bouteilles de l'un des deux coffrets proposés pour découvrir les vins du domaine.
Vous avez la possibilité de choisir et changer de dotation chaque année lors de la tenue de l'assemblée générale.


Coffret principal «Les cuvées du domaine»

8 bouteilles dont 2 bouteilles de champagne rosé d’une valeur au prix caveau de 330 euros.
Télécharger la fiche détaillée du coffret "Les cuvées du domaine"


VOIR L'AUTRE COFFRET PROPOSÉ

Les investisseurs pourront venir visiter le domaine et les vignes, et récupérer leur dotation lors d'un passage dans la région (30 min de voiture au sud d'Epernay). Enfin, les investisseurs pourront se faire envoyer leur dotation à leur frais (environ 30 euros au tarif 2022).

Pour 6 500,00 € et plus

OPÉRATION

Instrument: Actions ordinaires de SAS
Prix d'une action : 6.500€
Montant de l’augmentation de capital: 955.500€
Durée d’investissement: entre 5 et 15 ans
Montage: investissement en direct
Dotation annuelle : 8 ou 10 bouteilles


RISQUES, FRAIS ET FISCALITÉ

L'investissement dans les titres de sociétés non côtées comporte notamment,
un risque de perte partielle ou totale du capital investi,
un risque d'absence de valorisation des titres,
un risque d'illiquidité (la revente des titres souscrits n'est pas garantie, elle peut être incertaine voire impossible).
Le retour sur investissement dépend notamment de la capacité du vigneron à racheter les titres


Risques spécifiques du projet :

  • risques d'aléas climatiques
  • absence de contrat d'assurance homme-clefs
  • risque d’absence de distribution de dividendes
  • risque de dégradation ou destruction du bien, risque de loyers impayé, risque de changement des règles fiscales ou de droit rural

Les frais

  • commission porteur de projet : 7,5% HT
  • frais annuel de la SAS : 2500€ HT
  • prélèvement prioritaire de 10% sur la plus-value lors du rachat des titres par le viticulteur

Fiscalité

  • Dividende annuel brut prévisionnel pour 2022 de 37,84€; dividende annuel net de flat tax (26,5€) Payable en euros ou en nature (dotation en bouteilles d’une valeur prix caveau comprise entre 330€ et 344€)
  • éligibilité PEA ou PEA PME


SEUIL DE FAISABILITÉ

L'investissement sera réalisé si les investisseurs réunis rassemblent 955 500 € pour souscrire la totalité des 147 actions.
Dans le cas contraire, les investisseurs seront intégralement remboursés. En effet, les fonds de l'augmentation de capital sont déposés sur un compte secestre chez notre partenaire Mangopay.


Mode de paiement : virement ou carte bancaire.

tous les contributeurs ont choisi une contrepartie.

Tags

Bio