Chargement...

L'HISTOIRE DU DOMAINE

C’est en 1971 que Michel et Marie-Claude, les parents de l’actuel exploitant Cyril Jeaunaux, ont acquis la propriété champenoise. Très rapidement, ils ont acheté un premier pressoir et commencé à aménager une cuverie pour vinifier une partie de leur récolte. Celle-ci s’est ensuite agrandie au fil des années et, en 1986, les Jeaunaux ont creusé une splendide cave voûtée dont les murs sont en blocs de craie provenant de carrières de la région. Cyril Jeaunaux prend progressivement en mains le domaine à partir de 1999, secondé par son épouse Clémence. A partir de 2002, une partie des vins est vinifiée en fûts de chêne venus de Bourgogne après trois ou quatre vinifications.
Le domaine s’étend aujourd’hui sur plus de 7 hectares (5,5 en propriété et 1,5 en fermage). Une partie du domaine se trouve au cœur de la Côte des Blancs (4,5 ha) et l’autre partie se trouve dans l’Aube. A noter que le Pinot Meunier et le Pinot Noir sont majoritaires dans les vins du domaine. Cette particularité s’explique par le fait que le sol autour du domaine est à dominante argileuse contre des sols plutôt calcaires et crayeux ailleurs. Chaque gamme de champagne correspond à une parcelle afin de souligner pleinement la singularité du terroir.
Ce domaine est incontestablement une valeur sûre champenoise. Vendangés manuellement, les raisins subissent un pressurage traditionnel avant de débuter la fermentation alcoolique en fûts de chêne. La fermentation malolactique, quant à elle, est bloquée. Les vins sont ensuite élevés sur leurs lies.


UN VIGNERON SOUCIEUX DE LA VIE DU SOL

Depuis 2018, les champagnes du domaine Jeaunaux-Robin sont certifiés AB : Cyril Jeaunaux, ingénieur agronome de formation, a su "prendre le temps" pendant 10 ans pour expérimenter et perfectionner la culture en bio.


LA CUVERIE

Le pressoir et les caves du domaine Jeaunaux-Robin


Le domaine Jeaunaux-Robin est doté de ses propres installations jouxtant la maison familiale. Le travail du raisin se veut le moins interventionniste possible : du pressoir à l'élevage en cuves ou futs, toutes les manipulations se font par gravité.
Le domaine dispose de deux pressoirs mécaniques d'une capacité équivalente à 20 ares de vignes, ce qui permet un travail de presse précis et singulier, et accompagne Cyril Jeaunaux dans sa volonté d'extraire le potentiel de chaque terroir avec ses cuvées parcellaires.
L'élevage se fait en bariques, futs de chêne de Bourgogne ou cuves béton.
Chaque champagne est élevé en cave 6 mois avant le dégorgement dans une cave en craie creusée sous le domaine. La mise en bouteilles et l'étiquetage se font également dans cave.
Enfin, un caveau de dégustation accueille les clients tout au long de l'année.


L'ÉQUIPE

Cyril Jeaunaux travaille avec sa femme Clémence.
Ils emploient 5 personnes équivalents temps plein et prévoient d’embaucher une personne supplémentaire avec l’acquisition de la nouvelle parcelle à Chambrecy.


LA STRATÉGIE COMMERCIALE DU DOMAINE

Le domaine produit chaque année environ 45 000 bouteilles

Les champagnes Jeaunaux-Robin sont présents dans plus de 30 pays ; les principaux marchés sont :
- Allemagne : 15%
- Corée : 10%
- Etats-Unis : 8%
- Italie : 6%
- Angleterre : 4%



LES ÉLÉMENTS FINANCIERS

L’EARL JEAUNAUX-ROBIN est une PME très performante, qui investit plus de 20% de son CA depuis plusieurs années.
Les Ventes ont rebondi de plus de 20% par rapport à l’année antérieure à la crise sanitaire qui a impacté l’exercice clos le 31.01.2021.
Le Résultat Net évolue chaque année entre 11% et 27% par an.


L’EARL JEAUNAUX-ROBIN a un structure financière solide, qui se renforce d’année en année. L’endettement est conséquent du fait des lourds investissements réalisés pour augmenter les capacités de production du domaine et acquérir des vignes pour répondre à la demande.

105
Fundoviners
955 500 €
Sur 955 500 €

Projet en cours de clôture.

Toutes les actions ont été souscrites


Télécharger le dossier d'investissement


Le Domaine Jeaunaux-Robin, c'est :


LES DOTATIONS EN BOUTEILLES


En investissant dans le projet de Clémence et Cyril Jeaunaux, vous recevrez dès décembre 2023 un fermage en bouteilles de l'un des deux coffrets proposés pour découvrir les vins du domaine.
Vous avez la possibilité de choisir et changer de dotation chaque année lors de la tenue de l'assemblée générale.


Coffret principal «Les cuvées du domaine»

8 bouteilles dont 2 bouteilles de champagne rosé d’une valeur au prix caveau de 330 euros.
Télécharger la fiche détaillée du coffret "Les cuvées du domaine"


VOIR L'AUTRE COFFRET PROPOSÉ

Les investisseurs pourront venir visiter le domaine et les vignes, et récupérer leur dotation lors d'un passage dans la région (30 min de voiture au sud d'Epernay). Enfin, les investisseurs pourront se faire envoyer leur dotation à leur frais (environ 30 euros au tarif 2022).

Pour 6 500,00 € et plus

OPÉRATION

Instrument: Actions ordinaires de SAS
Prix d'une action : 6.500€
Montant de l’augmentation de capital: 955.500€
Durée d’investissement: entre 5 et 15 ans
Montage: investissement en direct
Dotation annuelle : 8 ou 10 bouteilles


RISQUES, FRAIS ET FISCALITÉ

L'investissement dans les titres de sociétés non côtées comporte notamment,
un risque de perte partielle ou totale du capital investi,
un risque d'absence de valorisation des titres,
un risque d'illiquidité (la revente des titres souscrits n'est pas garantie, elle peut être incertaine voire impossible).
Le retour sur investissement dépend notamment de la capacité du vigneron à racheter les titres


Risques spécifiques du projet :

  • risques d'aléas climatiques
  • absence de contrat d'assurance homme-clefs
  • risque d’absence de distribution de dividendes
  • risque de dégradation ou destruction du bien, risque de loyers impayé, risque de changement des règles fiscales ou de droit rural

Les frais

  • commission porteur de projet : 7,5% HT
  • frais annuel de la SAS : 2500€ HT
  • prélèvement prioritaire de 10% sur la plus-value lors du rachat des titres par le viticulteur

Fiscalité

  • Dividende annuel brut prévisionnel pour 2022 de 37,84€; dividende annuel net de flat tax (26,5€) Payable en euros ou en nature (dotation en bouteilles d’une valeur prix caveau comprise entre 330€ et 344€)
  • éligibilité PEA ou PEA PME


SEUIL DE FAISABILITÉ

L'investissement sera réalisé si les investisseurs réunis rassemblent 955 500 € pour souscrire la totalité des 147 actions.
Dans le cas contraire, les investisseurs seront intégralement remboursés. En effet, les fonds de l'augmentation de capital sont déposés sur un compte secestre chez notre partenaire Mangopay.


Mode de paiement : virement ou carte bancaire.

tous les contributeurs ont choisi une contrepartie.

Tags

Bio

L'HISTOIRE DU DOMAINE

C’est en 1971 que Michel et Marie-Claude, les parents de l’actuel exploitant Cyril Jeaunaux, ont acquis la propriété champenoise. Très rapidement, ils ont acheté un premier pressoir et commencé à aménager une cuverie pour vinifier une partie de leur récolte. Celle-ci s’est ensuite agrandie au fil des années et, en 1986, les Jeaunaux ont creusé une splendide cave voûtée dont les murs sont en blocs de craie provenant de carrières de la région. Cyril Jeaunaux prend progressivement en mains le domaine à partir de 1999, secondé par son épouse Clémence. A partir de 2002, une partie des vins est vinifiée en fûts de chêne venus de Bourgogne après trois ou quatre vinifications.
Le domaine s’étend aujourd’hui sur plus de 7 hectares (5,5 en propriété et 1,5 en fermage). Une partie du domaine se trouve au cœur de la Côte des Blancs (4,5 ha) et l’autre partie se trouve dans l’Aube. A noter que le Pinot Meunier et le Pinot Noir sont majoritaires dans les vins du domaine. Cette particularité s’explique par le fait que le sol autour du domaine est à dominante argileuse contre des sols plutôt calcaires et crayeux ailleurs. Chaque gamme de champagne correspond à une parcelle afin de souligner pleinement la singularité du terroir.
Ce domaine est incontestablement une valeur sûre champenoise. Vendangés manuellement, les raisins subissent un pressurage traditionnel avant de débuter la fermentation alcoolique en fûts de chêne. La fermentation malolactique, quant à elle, est bloquée. Les vins sont ensuite élevés sur leurs lies.


UN VIGNERON SOUCIEUX DE LA VIE DU SOL

Depuis 2018, les champagnes du domaine Jeaunaux-Robin sont certifiés AB : Cyril Jeaunaux, ingénieur agronome de formation, a su "prendre le temps" pendant 10 ans pour expérimenter et perfectionner la culture en bio.


LA CUVERIE

Le pressoir et les caves du domaine Jeaunaux-Robin


Le domaine Jeaunaux-Robin est doté de ses propres installations jouxtant la maison familiale. Le travail du raisin se veut le moins interventionniste possible : du pressoir à l'élevage en cuves ou futs, toutes les manipulations se font par gravité.
Le domaine dispose de deux pressoirs mécaniques d'une capacité équivalente à 20 ares de vignes, ce qui permet un travail de presse précis et singulier, et accompagne Cyril Jeaunaux dans sa volonté d'extraire le potentiel de chaque terroir avec ses cuvées parcellaires.
L'élevage se fait en bariques, futs de chêne de Bourgogne ou cuves béton.
Chaque champagne est élevé en cave 6 mois avant le dégorgement dans une cave en craie creusée sous le domaine. La mise en bouteilles et l'étiquetage se font également dans cave.
Enfin, un caveau de dégustation accueille les clients tout au long de l'année.


L'ÉQUIPE

Cyril Jeaunaux travaille avec sa femme Clémence.
Ils emploient 5 personnes équivalents temps plein et prévoient d’embaucher une personne supplémentaire avec l’acquisition de la nouvelle parcelle à Chambrecy.


LA STRATÉGIE COMMERCIALE DU DOMAINE

Le domaine produit chaque année environ 45 000 bouteilles

Les champagnes Jeaunaux-Robin sont présents dans plus de 30 pays ; les principaux marchés sont :
- Allemagne : 15%
- Corée : 10%
- Etats-Unis : 8%
- Italie : 6%
- Angleterre : 4%



LES ÉLÉMENTS FINANCIERS

L’EARL JEAUNAUX-ROBIN est une PME très performante, qui investit plus de 20% de son CA depuis plusieurs années.
Les Ventes ont rebondi de plus de 20% par rapport à l’année antérieure à la crise sanitaire qui a impacté l’exercice clos le 31.01.2021.
Le Résultat Net évolue chaque année entre 11% et 27% par an.


L’EARL JEAUNAUX-ROBIN a un structure financière solide, qui se renforce d’année en année. L’endettement est conséquent du fait des lourds investissements réalisés pour augmenter les capacités de production du domaine et acquérir des vignes pour répondre à la demande.

105
Fundoviners
955 500 €
Sur 955 500 €

Projet en cours de clôture.

Toutes les actions ont été souscrites


Télécharger le dossier d'investissement


Le Domaine Jeaunaux-Robin, c'est :


LES DOTATIONS EN BOUTEILLES


En investissant dans le projet de Clémence et Cyril Jeaunaux, vous recevrez dès décembre 2023 un fermage en bouteilles de l'un des deux coffrets proposés pour découvrir les vins du domaine.
Vous avez la possibilité de choisir et changer de dotation chaque année lors de la tenue de l'assemblée générale.


Coffret principal «Les cuvées du domaine»

8 bouteilles dont 2 bouteilles de champagne rosé d’une valeur au prix caveau de 330 euros.
Télécharger la fiche détaillée du coffret "Les cuvées du domaine"


VOIR L'AUTRE COFFRET PROPOSÉ

Les investisseurs pourront venir visiter le domaine et les vignes, et récupérer leur dotation lors d'un passage dans la région (30 min de voiture au sud d'Epernay). Enfin, les investisseurs pourront se faire envoyer leur dotation à leur frais (environ 30 euros au tarif 2022).

Pour 6 500,00 € et plus

OPÉRATION

Instrument: Actions ordinaires de SAS
Prix d'une action : 6.500€
Montant de l’augmentation de capital: 955.500€
Durée d’investissement: entre 5 et 15 ans
Montage: investissement en direct
Dotation annuelle : 8 ou 10 bouteilles


RISQUES, FRAIS ET FISCALITÉ

L'investissement dans les titres de sociétés non côtées comporte notamment,
un risque de perte partielle ou totale du capital investi,
un risque d'absence de valorisation des titres,
un risque d'illiquidité (la revente des titres souscrits n'est pas garantie, elle peut être incertaine voire impossible).
Le retour sur investissement dépend notamment de la capacité du vigneron à racheter les titres


Risques spécifiques du projet :

  • risques d'aléas climatiques
  • absence de contrat d'assurance homme-clefs
  • risque d’absence de distribution de dividendes
  • risque de dégradation ou destruction du bien, risque de loyers impayé, risque de changement des règles fiscales ou de droit rural

Les frais

  • commission porteur de projet : 7,5% HT
  • frais annuel de la SAS : 2500€ HT
  • prélèvement prioritaire de 10% sur la plus-value lors du rachat des titres par le viticulteur

Fiscalité

  • Dividende annuel brut prévisionnel pour 2022 de 37,84€; dividende annuel net de flat tax (26,5€) Payable en euros ou en nature (dotation en bouteilles d’une valeur prix caveau comprise entre 330€ et 344€)
  • éligibilité PEA ou PEA PME


SEUIL DE FAISABILITÉ

L'investissement sera réalisé si les investisseurs réunis rassemblent 955 500 € pour souscrire la totalité des 147 actions.
Dans le cas contraire, les investisseurs seront intégralement remboursés. En effet, les fonds de l'augmentation de capital sont déposés sur un compte secestre chez notre partenaire Mangopay.


Mode de paiement : virement ou carte bancaire.

tous les contributeurs ont choisi une contrepartie.

Tags

Bio